Souvenirs d'école

Avant la Révolution Française, l’école était assurée la plupart du temps par l’Église qui enseignait l’orthographe, la grammaire, la morale, le calcul, etc... Après la Révolution, les grandes lignes des trois degrés d’enseignement (primaire, secondaire et supérieur) furent définies.

Sur cette époque, on ne dispose pour Looze d’aucune information concernant l’endroit où avait lieu l’école. Concernant le métier d’enseignant, on peut simplement dire qu’il n’apportait ni réelle notoriété, ni aisance financière et qu’il était quasiment impossible d’en vivre. D’ailleurs, un bon nombre de maîtres d’école avait en parallèle une 2ème activité (vigneron, secrétaire de mairie, …) et exerçait le métier d’instituteur de façon secondaire. Le 1er maître d’école connu à Looze est Jean Soliveau. Vigneron de métier, on le voit apparaître comme instituteur dans les documents de la commune en 1818. Il a alors 30 ans.

En 1836, la commune décide l’achat d’une maison située sur l’emplacement actuel de l’école, destinée à accueillir l’école primaire, les bureaux de la mairie et le logement de l’instituteur. Fort pauvre, la municipalité est obligée en 1840 de lever un impôt extraordinaire pour boucler financièrement ce projet et effectuer les travaux nécessaires de réhabilitation.

En 1836, la commune décide l’achat d’une maison située sur l’emplacement actuel de l’école, destinée à accueillir l’école primaire, les bureaux de la mairie et le logement de l’instituteur. Fort pauvre, la municipalité est obligée en 1840 de lever un impôt extraordinaire pour boucler financièrement ce projet et effectuer les travaux nécessaires de réhabilitation.

Mon histoire_Ecole
Façade sud de la 1ère "maison d'école"

En 1866, la municipalité décide d’acheter à M. Éloi Hureau une parcelle de terrain (un verger) de 900 m² environ, contigüe à l’école. Cette acquisition permit à l’époque l’aménagement d’une rue longeant le bâtiment communal (l’actuelle rue J-M Huré), et la possibilité d’agrandir les locaux si cela s’avérait un jour nécessaire.

Mais, cette 1ère école vieillit mal. Les murs, la toiture et les plafonds tombent en vétusté. La classe et le logement de l’instituteur sont ni suffisants, ni convenables pour l’époque.

Le 23 février 1870, M. le Maire propose la reconstruction d’une maison d’école. Elle comprendra une grande salle de classe (Aujourd’hui la classe des petits), 2 vestibules (un pour les garçons et un pour les filles), un logement, une cave, un grenier et une salle de mairie. Sont prévus également du côté des dépendances, 2 cours et un jardin. En fait, le projet ressemble fortement à ce que nous connaissons actuellement.

Les travaux, commencés en 1875 prendront fins en mai 1879. Durant cette période, les cours auront lieu dans une maison louée sur la commune par la mairie.

Mon histoire_Ecole2
Façade nord de la nouvelle école (1879)

En 1882, la loi Ferry rend l’instruction obligatoire et gratuite. En 1883, la classe compte 62 enfants (et 68 en 1884), pour un seul maître d’école. A la demande de l’inspecteur d’académie et du Sous-préfet, le conseil municipal étudie la possibilité de dédoubler l’effectif en créant une section enfantine. On a pensé un moment installer provisoirement cette nouvelle classe dans une maison du village mais l’idée n’a pas aboutie. Comme autre solution, il fut également envisagé de cloisonner l’unique salle de cours afin d’accueillir les 2 groupes et leurs instituteurs. Faute d’argent, le projet ne verra pas le jour.

Depuis, des années sont passées, des textes de loi sur les effectifs sont apparus, le statut des maîtres d’école a été modifié (plus besoin de logement) et, pour répondre à ces évolutions,  plusieurs programmes d’aménagement ont été réalisés. Jetons pour terminer un rapide coup d’œil sur les principaux :

- 1971: création d’une nouvelle classe dans un bâtiment préfabriqué, acheté à la ville de Joigny et installé dans la cour de l’école. Une poignée de volontaires prendront d’ailleurs l’initiative de repeindre l’intérieur des locaux pour les rendre plus agréables.

Mon histoire_Ecole3
L'école et ses occupants en 1910

 

- 1985 : déménagement de la mairie dans ses locaux actuels sous la salle polyvalente. Réhabilitation des anciens bureaux de la municipalité en salle de classe entrainant la suppression du préfabriqué dans la cour au mois de septembre.

- 2006 : aménagement des abords de l’école dans le cadre d’une opération Cœur de Village.

- 2009 : rénovation du logement situé au dessus des salles de classe.

Photo des abords de l'école (2006)Aménagement des abords en 2006


L’Histoire de votre village vous intéresse ? Sachez que vous pouvez retrouver sur notre site internet un bon nombre d’articles sur la vie dans notre commune au siècle dernier. Vous y trouverez également un dossier conséquent et passionnant de Marc Hureau intitulé « Mémoire de Looze ».

Pour illustrer cet article, nous sommes également à la recherche de photographies sur l'existence du préfabriqué dans la cour de l'école de 1971 à 1985. Merci de prendre contact avec la mairie.

Enfin, nous remercions Marc Hureau pour son aide précieuse dans la rédaction de cette page d'histoire locale.

 Haut de page